L’upcycling : de la récup’ à l’art brolétaire !

L’upcycling c’est… ajouter de la valeur à un objet ou à un déchet. On utilise aussi le terme « surcycler ». Le principe ? On est dans de la transformation : un objet ou déchet se transforme en un autre objet. Qu’il s’agisse d’objets du quotidien ou d’art, l’idée est passionnante, n’est-ce pas ?

Une seconde vie ou une autre vie pour les déchets

A la maison, en bons citoyens que vous êtes, vous recyclez et vous triez vos déchets. Et ensuite, savez vous ce qu’il se passe-t-il avec vos déchets ? Ils prennent 2 voies. La plus courante est celle du downcycling quand des matières premières sont extraites de vos déchets. Ces matières récupérées repartent dans le circuit industriel.

La seconde voie c’est l’upcycling. On parle de recyclage vers le haut. Le principe ? Un objet ou un déchet reçoit une seconde vie, meilleure que la première. Qui n’en rêve pas pour sa propre vie ?

Dans l’idée que rien ne se perd, tout se transforme, le maître mot de l’upcycling c’est la créativité. Et oui, certaines personnes en ont fait leur loisir ou leur métier. Des exemples d’upcycling, pour vous inspirer, vous en trouverez des dizaines sur Internet ou autour de vous.

L’upcycling, les déchets comme matières premières

Des déchets, on en a à profusion, chez soi, au travail ou dans le quartier : que peut-on en faire ?

  • Des objets de la vie courante (meubles, bacs à fleurs…) avec des palettes
  • Des lampes avec à peu près tout ce qui est inutilisé chez vous
  • Des sacs ou des éponges avec de vieux vêtements ou des bouts de tissus
  • Du rangement avec des morceaux de tuyaux
  • Des tonnes de créations en papier mâché

Et comment on apprend tout ça ? Les sites Internet comme Pinterest ou Creapills, des ateliers ou même le magasin de bricolage du coin vous proposent des idées pour vous y mettre.

Petit conseil en passant : pour transformer vos trouvailles en objets utiles ou en art, louer… des outils (ponceuse, perceuse-visseuse, scie à onglet de précision,…) chez Usitoo.

Et si vous n’avez pas l’âme bricoleuse ou créatrice, vous pouvez vous approprier les oeuvres d’ingénieux entrepreneurs. A l’achat ou en location, vous trouverez des meubles en cartons pour vos évènements ou des chaises pour enfants à base de déchets plastiques.

L’art brolétaire : quand les déchets servent à l’art

Des artistes ont trouvé une source d’inspiration infinie dans ces objets destinés à la poubelle.D’où l’appellation par certains de cet art comme étant de l’art brolétaire.

De l’art avec du brol, en voilà une curieuse idée ! Les amateurs (ou professionnels) de cet art s’amusent à parcourir les brocantes, déchetteries, donneries, journée des grandes poubelles… Ils cherchent des trésors. Leur matière première se trouve aussi dans le quotidien ou dans la rue : canettes, morceaux de bois, morceaux de plastique, verre…

Et cela donne du joli : jetez un oeil sur le travail de Guerra de la Paz et ses oeuvres colossales en vieux vêtements. Etonnez vous avec Khalil Chishtee. Il conçoit d’intrigantes sculptures en sacs plastiques. Sans compter les nombreux créateurs de bijoux en matériaux recyclés.

Vous faites de l’upcycling sans le savoir

Comme Mr Jourdain dans le Bourgeois Gentilhomme de Molière qui faisait de la prose sans le savoir, vous faites peut être de l’upcycling à votre insu.

Quand vous récupérez :

  • des bouteilles (en plastique ou verre) comme gourdes ou pour mettre dans vos bottes pour les tenir droites
  • des bocaux à cornichons en bocaux à confiture ou photophore ou mini terrarium…
  • des boîtes à oeufs pour ranger les boules de Noël
  • du papier pour faire du papier mâché

Dès que vous détournez un objet à usage unique pour lui donner une seconde vie, vous franchissez le pas du surcyclage.

Le surcyclage, ça commence très jeune

Avec vos enfants aussi, vous ré-utilisez des « déchets« . Qui n’a pas fait de peinture avec des bouchons de liège ? Les boîtes de conserve font de pratiques porte-crayons ou range-pinceaux. Les bijoux se créent à partir de vieux boutons ou de capsules de café (mais il est peut-être mieux d’éviter ces capsules, sous peine de se retrouver avec un collier tous les 3 jours 🙁 ).

Et les cadeaux de fête des mères et des pères que vos têtes blondes ramènent de l’école ? Souvent la maîtresse ou le maître utilise des « déchets » comme matière première (par exemple une boîte à camembert). Vos enfants ont certainement découvert des techniques d’upcycling comme la fabrication du fameux papier mâché.

Faites le tour de votre intérieur et voyez (ou inventez) vos transformations d’objets. Une fois que l’on commence, le virus vous guette.

Usitoo a comme principe de base de donner de multiples vies aux objets qui, peut être, si on n’était pas là, seraient devenus des déchets. Voyez par vous-même dans notre catalogue de plusieurs centaines d’objets à louer et à continuer à faire vivre.